La scheelite est un minéral de tungstate de calcium que l'on trouve couramment dans divers environnements géologiques. C'est un minerai important de tungstène, qui est un métal connu pour son point de fusion, sa densité et sa résistance élevés. Scheelite doit son nom à Carl Wilhelm Scheele, un chimiste suédois qui a découvert le tungstène en 1781.

Le minéral se trouve généralement dans contact-métamorphique Cautions associés à des intrusions granitiques. Il peut également se produire dans les skarns, les veines hydrothermales et les gisements de type greisen. La scheelite est connue pour sa couleur distinctive, qui peut aller du blanc au gris, au brun ou au brun jaunâtre. Il a souvent un éclat vitreux à adamantin et peut afficher une fluorescence sous la lumière ultraviolette.

La scheelite a une structure cristalline tétragonale, les cristaux prismatiques ou tabulaires étant courants. Il a un clivage parfait sur les plans {110} et une densité élevée, ce qui le rend relativement lourd par rapport à de nombreux autres minéraux. Sa dureté varie de 4.5 à 5.5 sur l'échelle de Mohs, indiquant une dureté modérée.

L'une des propriétés notables de la scheelite est sa capacité à devenir fluorescente sous la lumière ultraviolette. Ce phénomène, connu sous le nom de fluorescence, peut amener le minéral à émettre une lueur bleue ou jaune vif, selon les impuretés présentes. Cette caractéristique a fait de la scheelite un minéral apprécié des collectionneurs.

D'un point de vue industriel, la scheelite est une source importante de tungstène. Le tungstène a diverses applications, notamment la production de métaux durs, d'alliages, de filaments pour ampoules à incandescence et de tubes à rayons X. Le minéral est généralement traité par des méthodes de flottation ou de séparation par gravité pour obtenir le concentré de tungstène souhaité.

En résumé, la scheelite est un minéral de tungstate de calcium qui sert de minerai de tungstène important. Il est connu pour sa couleur distinctive, sa fluorescence et sa présence dans divers environnements géologiques. Son importance économique découle de l'extraction du tungstène, un métal aux applications industrielles diverses.

Composition chimique et structure

La composition chimique de la scheelite est le tungstate de calcium, de formule chimique CaWO4. Il est constitué de cations calcium (Ca) et d'anions tungstate (WO4). L'anion tungstate contient un atome de tungstène (W) lié à quatre atomes d'oxygène (O). Le cation calcium est coordonné avec des atomes d'oxygène dans la structure.

La scheelite cristallise dans le système cristallin tétragonal, ce qui signifie qu'elle a une symétrie de rotation quadruple le long de l'axe c. Sa structure cristalline est classée comme structure de type scheelite ou structure de tungstate de calcium. Dans cette structure, les atomes de tungstène occupent le centre de la cellule unitaire, entourés d'atomes d'oxygène formant une coordination octaédrique déformée. Les atomes de calcium sont situés dans les sites interstitiels entre les octaèdres.

La disposition des ions tungstate et calcium dans la structure donne à la scheelite son aspect cristallin tétragonal caractéristique. Le minéral se présente généralement sous forme de cristaux prismatiques ou tabulaires, souvent avec des sections transversales carrées ou rectangulaires. Il présente un clivage parfait sur les plans {110}, qui est un plan perpendiculaire à l'axe c.

La structure cristalline de la scheelite est relativement dense, ce qui contribue à sa densité élevée. Le minéral a une gravité spécifique allant de 5.9 à 6.1, ce qui le rend nettement plus lourd que la plupart des minéraux courants.

Il est important de noter que la scheelite peut avoir des impuretés et des substitutions mineures, ce qui peut affecter ses propriétés de couleur et de fluorescence. Par exemple, la présence d'impuretés de molybdène peut donner à la scheelite une teinte bleutée, tandis que des substitutions d'éléments de terres rares peuvent contribuer à sa fluorescence sous lumière ultraviolette.

En résumé, la scheelite a une composition chimique de tungstate de calcium (CaWO4) et cristallise dans une structure tétragonale connue sous le nom de structure de type scheelite. L'arrangement des ions tungstate et calcium dans la structure donne lieu à son habitude cristalline et à ses propriétés physiques distinctives.

Occurrence et exploitation minière

La scheelite est présente dans une variété d'environnements géologiques et peut être trouvée dans différents types de gisements. Certaines des occurrences courantes et des méthodes d'extraction associées à la scheelite sont les suivantes :

  1. Dépôts métamorphiques de contact : La scheelite se trouve souvent dans des dépôts métamorphiques de contact associés à des intrusions granitiques. Dans ces gisements, les formes minérales résultent de l'activité hydrothermale et du remplacement métasomatique des éléments préexistants. roches. La minéralisation se trouve généralement à proximité de la zone de contact entre le granit et les rochers environnants.
  2. skarn Gisements : Les skarns sont roches métamorphiques formé par l'interaction de fluides hydrothermaux provenant de corps intrusifs avec des roches riches en carbonates. La scheelite peut être trouvée comme un minéral important dans dépôts de skarn. Les skarns se produisent souvent à proximité de granite ou d'autres corps intrusifs.
  3. Veines hydrothermales : La scheelite peut également se trouver dans des veines hydrothermales, qui sont des fractures ou des fissures dans des roches remplies de fluides riches en minéraux. Ces veines sont formées à la suite d'une activité hydrothermale associée à des processus magmatiques. Les veines hydrothermales peuvent être trouvées dans divers contextes géologiques et peuvent héberger une minéralisation de scheelite.
  4. Gisements de type Greisen : Les gisements de type Greisen sont associés à des intrusions granitiques et se caractérisent par altération des roches environnantes par les fluides hydrothermaux. La scheelite peut être présente comme minéral accessoire dans ces gisements, ainsi que d'autres minéraux tels que petit et de quartz.

Les méthodes d'extraction de la scheelite varient selon le type de gisement et ses caractéristiques géologiques. Certaines des techniques d'exploitation minière courantes utilisées pour la scheelite comprennent:

un. Exploitation à ciel ouvert : Dans les situations où les gisements de scheelite sont près de la surface et que le corps minéralisé est important et facilement accessible, l'exploitation à ciel ouvert peut être utilisée. Cette méthode implique l'enlèvement des roches et du sol sus-jacents pour exposer le minerai contenant de la scheelite. Le minerai est ensuite extrait à l'aide de machines et transporté pour un traitement ultérieur.

b. Exploitation souterraine : Lorsque les gisements de scheelite sont situés à de plus grandes profondeurs, des méthodes d'exploitation souterraine peuvent être utilisées. Cela implique la création de tunnels et de puits pour accéder au corps minéralisé. L'exploitation minière souterraine peut être plus complexe et coûteuse que l'exploitation à ciel ouvert, mais elle est nécessaire pour extraire la scheelite de gisements plus profonds.

c. Flottation: La flottation est une méthode couramment utilisée pour la concentration du minerai de scheelite. Cela implique l'utilisation de produits chimiques pour séparer sélectivement la scheelite des autres minéraux et impuretés. Le minerai est concassé et broyé en fines particules, puis mélangé avec de l'eau et des réactifs de flottation. Des bulles d'air sont introduites dans le mélange et les particules de scheelite hydrophobes se fixent aux bulles, leur permettant d'être collectées et séparées.

d. Séparation par gravité : Les techniques de séparation par gravité peuvent être utilisées pour séparer la scheelite des minéraux de la gangue en fonction des différences de densité. Le minerai est concassé et soumis à divers processus tels que des tables de jigging, en spirale ou à secousses pour séparer les particules de scheelite plus lourdes des minéraux de gangue plus légers.

Après le processus d'extraction, le concentré de scheelite est encore traité pour obtenir le produit de tungstène souhaité, qui peut être utilisé dans diverses applications industrielles.

Il convient de noter que les méthodes et techniques d'exploitation minière spécifiques peuvent varier en fonction des caractéristiques du gisement, des considérations économiques et des facteurs environnementaux.

Propriétés physiques de Scheelite

La scheelite possède plusieurs propriétés physiques distinctives, notamment les suivantes :

  1. Couleur: Scheelite peut présenter une gamme de couleurs, y compris le blanc, le gris, le brun et le brun jaunâtre. La couleur peut être influencée par les impuretés présentes dans le réseau cristallin. Par exemple, les impuretés de molybdène peuvent donner à la scheelite une teinte bleutée.
  2. Lustre: Le minéral présente généralement un éclat vitreux à adamantin lorsqu'il est fraîchement fracturé. L'éclat vitreux fait référence à un aspect vitreux, tandis que l'éclat adamantin décrit un éclat brillant semblable à celui d'un diamant.
  3. Transparence: La scheelite est généralement translucide à opaque, ce qui signifie que la lumière peut traverser le minéral à des degrés divers, mais qu'elle n'est pas suffisamment transparente pour voir clairement.
  4. Habitudes de cristal: La scheelite se présente généralement sous forme de cristaux prismatiques ou tabulaires, souvent avec des sections transversales carrées ou rectangulaires. Les cristaux peuvent être bien formés et présenter des faces et des bords distincts. D'autres habitudes cristallines comprennent des formes à lames, colonnaires et granulaires.
  5. Décolleté: Scheelite affiche un clivage parfait sur les plans {110}. Cela signifie que si le minéral est soigneusement fendu ou coupé, il se brisera le long de ces plans, ce qui donnera des surfaces lisses et plates.
  6. Dureté: Scheelite a une dureté de 4.5 à 5.5 sur l'échelle de Mohs. Cela indique qu'il peut être rayé par des minéraux plus durs tels que orthoclase ou quartz, mais peut rayer les minéraux de moindre dureté.
  7. densité: Scheelite a une densité relativement élevée allant de 5.9 à 6.1. Cela signifie qu'il est nettement plus dense et plus lourd que la plupart des minéraux courants.
  8. Fluorescence: L'une des caractéristiques notables de la scheelite est sa capacité à devenir fluorescente sous la lumière ultraviolette (UV). Lorsqu'elle est exposée à la lumière UV, la scheelite peut émettre une lueur bleue ou jaune vif, selon les impuretés présentes. Cette propriété de fluorescence a fait de la scheelite un minéral recherché par les collectionneurs.
  9. Traînée: La strie de scheelite est blanche. Cela fait référence à la couleur de la forme en poudre du minéral lorsqu'il est gratté sur une surface rugueuse.

Ces propriétés physiques aident à identifier et à distinguer la scheelite des autres minéraux. Ils contribuent également à son attrait esthétique et à sa signification scientifique.

Formation géologique

La scheelite se forme généralement dans divers contextes géologiques par le biais de processus hydrothermaux impliquant l'interaction de fluides chauds avec des types de roches spécifiques. La formation de la scheelite implique plusieurs étapes et conditions. Voici un aperçu général de la formation géologique de la scheelite :

  1. Intrusion magmatique : Le stade initial de la formation de la scheelite implique souvent la mise en place d'une intrusion granitique. Le magma, riche en tungstène et autres éléments, monte vers la croûte terrestre et s'introduit dans les roches environnantes. L'intrusion granitique sert de source de chaleur et de fluide pour l'activité hydrothermale ultérieure.
  2. Fluides hydrothermaux : Au fur et à mesure que l'intrusion granitique se refroidit, des fluides hydrothermaux sont générés. Ces fluides sont constitués d'eau chaude et de divers minéraux dissous, dont le tungstène, le calcium et d'autres éléments nécessaires à la formation de scheelite. Les fluides hydrothermaux sont riches en ions complexes, tels que le tungstate (WO42-), qui est crucial pour la précipitation ultérieure de la scheelite.
  3. Migration des fluides : les fluides hydrothermaux migrent à travers les fractures, défauts, et d'autres voies perméables dans les roches environnantes. Les fluides peuvent être entraînés par des différentiels de pression, la gravité ou d'autres processus géologiques. Au fur et à mesure que les fluides se déplacent, ils interagissent avec les roches hôtes, échangeant des ions et des minéraux.
  4. Métasomatisme et remplacement : lorsque les fluides hydrothermaux rencontrent des roches hôtes appropriées, un métasomatisme se produit. Le métasomatisme fait référence à l'altération des roches hôtes due à l'introduction de nouveaux constituants chimiques à partir des fluides hydrothermaux. Dans le cas de la scheelite, les fluides riches en tungstène réagissent avec les roches contenant du calcium, telles que les calcaires ou les skarns, entraînant le remplacement des minéraux de calcium par la scheelite.
  5. Précipitation : Dans des conditions spécifiques de température, de pression et de composition chimique, la scheelite commence à précipiter à partir des fluides hydrothermaux. Les ions tungstate se combinent avec les ions calcium dans les fluides pour former le minéral scheelite solide. Cette précipitation se produit dans des espaces ouverts, des fractures ou des cavités dans les roches hôtes, formant souvent des habitudes cristallines et des agrégats distinctifs.
  6. Processus post-dépôt : après la formation initiale, la scheelite peut subir des processus géologiques ultérieurs tels que la recristallisation, la déformation et le soulèvement dû à l'activité tectonique. Ces processus peuvent modifier l'apparence et la distribution de la scheelite au sein des roches hôtes.

Il est important de noter que les formations géologiques spécifiques et les environnements où la scheelite se produit peuvent varier. La scheelite est généralement associée à des gisements métamorphiques de contact, des skarns, des veines hydrothermales et des gisements de type greisen. Le contexte géologique et les conditions de formation jouent un rôle important dans la détermination des caractéristiques des gisements de scheelite et de leur viabilité économique pour l'exploitation minière.

Répartition mondiale des gisements de scheelite

Les gisements de Scheelite peuvent être trouvés dans diverses régions du monde. Bien que des gisements de tungstène existent dans de nombreux pays, tous ne disposent pas de ressources importantes en scheelite. Voici quelques régions notables avec d'importants gisements de scheelite :

  1. Chine : La Chine est le plus grand producteur de tungstène et de scheelite au monde. Le pays possède plusieurs gisements majeurs de scheelite, notamment ceux des provinces du Jiangxi, du Hunan et du Yunnan. La mine de Shizhuyuan dans le Hunan est l'une des plus grandes mines de scheelite au monde.
  2. Russie : La Russie est un autre producteur important de scheelite. Les principaux gisements de scheelite sont situés dans les régions de Primorsky et de Krasnoïarsk. Le gisement de Tyrnyauz dans la République de Kabardino-Balkarie est l'un des plus grands gisements de scheelite en Russie.
  3. Bolivie : La Bolivie possède des gisements de scheelite notables dans les départements de La Paz, Cochabamba et Oruro. La mine Pasto Bueno dans le département de Potosí est l'une des mines de scheelite les plus importantes de Bolivie.
  4. Corée du Sud : La Corée du Sud possède des gisements de scheelite dans diverses régions, notamment la province de Gangwon et la province du Gyeongsang du Nord. La mine Sangdong dans la province de Gangwon est une mine de scheelite historiquement importante.
  5. Australie : L'Australie possède des gisements de scheelite en Australie occidentale, dans le Queensland et en Nouvelle-Galles du Sud. La mine King Island Scheelite en Tasmanie était l'une des plus grandes mines de scheelite au monde pendant son exploitation.
  6. Pérou : Le Pérou possède des gisements de scheelite dans différentes régions, notamment Pasco, Junin et Huancavelica. La mine Pasto Bueno, mentionnée précédemment, est située au Pérou mais s'étend jusqu'en Bolivie.
  7. Canada : Le Canada possède des gisements de scheelite dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon. La mine Cantung dans les Territoires du Nord-Ouest est l'un des gisements de scheelite les plus importants et les plus riches en Amérique du Nord.
  8. États-Unis : Les États-Unis possèdent des gisements de scheelite dans plusieurs États, dont la Californie, le Nevada, le Colorado et l'Arizona. La mine Pine Creek en Californie et la mine King Island Scheelite en Tasmanie sont exploitées par une société basée aux États-Unis.
  9. Autres pays : Des gisements de Scheelite peuvent également être trouvés dans d'autres pays, notamment l'Autriche, le Portugal, l'Allemagne, le Myanmar, le Brésil, l'Ouzbékistan et la Thaïlande, entre autres. Cependant, les niveaux de production et l'importance de ces gisements peuvent varier.

Il est important de noter que la disponibilité et l'accessibilité des gisements de scheelite peuvent changer au fil du temps en raison de facteurs tels que les opérations minières, les considérations économiques et l'exploration géologique. Par conséquent, la distribution et l'importance des gisements de scheelite peuvent évoluer à mesure que de nouvelles découvertes sont faites et que les activités minières se poursuivent.

Utilisations industrielles de Scheelite

La scheelite est principalement appréciée pour sa teneur élevée en tungstène, et le tungstène a une large gamme d'applications industrielles en raison de ses propriétés physiques exceptionnelles. Certaines des principales utilisations industrielles de la scheelite et du tungstène dérivé de la scheelite comprennent :

  1. Métaux durs et alliages : le tungstène est un élément crucial dans la production de métaux durs, tels que le carbure de tungstène (WC). Le carbure de tungstène est exceptionnellement dur et résistant à l'usure, ce qui le rend idéal pour des applications telles que les outils de coupe, les forets, les outils miniers et les matrices de travail des métaux. Scheelite sert de source vitale de tungstène pour la production de ces matériaux.
  2. Acier et alliages : le tungstène est allié à l'acier pour améliorer sa résistance, sa dureté et sa résistance à la chaleur. Les alliages d'acier au tungstène trouvent des applications dans la fabrication d'aciers rapides, d'aciers à outils et d'aciers de construction. Ces alliages sont utilisés dans les outils de coupe, les pièces d'avion, les projectiles perforants et les applications à haute température.
  3. Filaments et électrodes : Le tungstène est couramment utilisé dans la production de filaments pour les ampoules à incandescence, les lampes fluorescentes et les canons à électrons des téléviseurs et des tubes à rayons X. Le point de fusion élevé et la conductivité électrique du tungstène le rendent adapté à ces applications. Scheelite est une source importante de tungstène pour ces industries.
  4. Contacts électriques : le tungstène dérivé de la scheelite est utilisé dans les contacts électriques, en particulier sous la forme d'alliages de tungstène. Les matériaux de contact à base de tungstène sont appréciés pour leur conductivité électrique élevée, leur faible résistance de contact et leur excellente résistance à l'arc et au soudage. Ces matériaux sont utilisés dans les interrupteurs, relais, disjoncteurs et autres appareils électriques.
  5. Protection contre les radiations : le tungstène possède d'excellentes propriétés de protection contre les radiations en raison de sa haute densité et de son numéro atomique. Le tungstène dérivé de Scheelite est utilisé dans la production de matériaux de protection contre les rayonnements, tels que des collimateurs, des équipements de radiothérapie et des composants de blindage nucléaire.
  6. Applications de l'aérospatiale et de la défense : les alliages de tungstène dérivés de la scheelite trouvent des applications dans les industries de l'aérospatiale et de la défense. Ces alliages sont utilisés dans la production de composants de missiles, de blindage, d'aubes de turbine et de structures à haute température où la résistance et la durabilité sont essentielles.
  7. Catalyseurs : les composés de tungstène dérivés de la scheelite sont utilisés comme catalyseurs dans divers processus chimiques. Par exemple, les catalyseurs à base d'oxyde de tungstène sont utilisés dans la production d'acide sulfurique et dans les réactions d'oxydation sélective.

Ce ne sont là que quelques-unes des principales utilisations industrielles de la scheelite et du tungstène. Les propriétés uniques du tungstène dérivé de la scheelite le rendent indispensable dans plusieurs industries clés, allant de la fabrication et de l'ingénierie à l'électronique et à la défense.

Pierre gemme Scheelite

La Scheelite, avec ses couleurs attrayantes et sa fluorescence unique, peut être utilisée comme gemme. Bien qu'elle ne soit pas aussi connue ou largement utilisée que d'autres pierres précieuses, la scheelite a son propre attrait et sa propre beauté. Voici quelques aspects clés liés à la scheelite en tant que pierre précieuse :

  1. Couleur et lustre : Scheelite peut présenter différentes couleurs, notamment le blanc, le gris, le brun et le brun jaunâtre. Son éclat vitreux à adamantin lui donne un éclat brillant lorsqu'il est taillé et poli.
  2. Transparence : La scheelite est généralement translucide à opaque, ce qui signifie que la lumière peut traverser le minéral à des degrés divers, mais elle n'est pas suffisamment transparente pour voir clairement.
  3. Fluorescence : L'une des caractéristiques les plus distinctives de la scheelite en tant que pierre précieuse est sa fluorescence sous la lumière ultraviolette (UV). La scheelite peut émettre une lueur bleue ou jaune vif lorsqu'elle est exposée à la lumière UV. Cette propriété de fluorescence peut améliorer l'attrait visuel des pierres précieuses scheelite et les rendre particulièrement intrigantes.
  4. Taille et forme : Les pierres précieuses Scheelite sont généralement taillées en différentes formes à facettes pour améliorer leur brillance et leur réflexion de la lumière. Les pierres précieuses peuvent être façonnées en tailles traditionnelles telles que rondes, ovales, poires ou Émeraude coupes, ainsi que des formes plus uniques et personnalisées.
  5. Durabilité : Scheelite a une dureté de 4.5 à 5.5 sur l'échelle de Mohs, ce qui la rend relativement durable pour un usage quotidien. Cependant, par rapport aux pierres précieuses de dureté plus élevée, telles que les saphirs ou les diamants, la scheelite peut être plus sensible aux rayures et à l'abrasion.
  6. Rareté : Bien que la scheelite ne soit pas aussi rare que certaines autres pierres précieuses, les pierres précieuses de scheelite de haute qualité avec une couleur et une fluorescence souhaitables peuvent encore être relativement rares à trouver sur le marché. Cette rareté peut ajouter à l'attrait et à la valeur de la scheelite en tant que pierre précieuse.

Il est important de noter qu'en raison de sa faible dureté et de sa sensibilité à certains produits chimiques, la scheelite peut nécessiter des précautions et des précautions supplémentaires en matière de nettoyage, de stockage et de port comme pierre précieuse. Consulter un gemmologue ou un bijoutier professionnel peut fournir des conseils spécifiques sur l'entretien des pierres précieuses scheelite.

Dans l'ensemble, les couleurs uniques, la fluorescence et la rareté relative de la scheelite contribuent à son attrait en tant que pierre précieuse, offrant une alternative distinctive et accrocheuse pour ceux qui recherchent quelque chose de moins conventionnel dans leur collection de bijoux.

Conclusion

En conclusion, la scheelite est un minéral fascinant avec une gamme de caractéristiques et d'applications notables. Sa composition chimique, principalement constituée de tungstate de calcium, lui confère une teneur élevée en tungstène, ce qui en fait une source essentielle de ce précieux métal. La scheelite est principalement connue pour ses utilisations industrielles, en particulier dans la production de métaux durs, d'alliages d'acier, de filaments, de contacts électriques, de protection contre les radiations et de catalyseurs.

Au-delà de son importance industrielle, la scheelite peut également être appréciée en tant que pierre précieuse. Avec ses diverses couleurs, son éclat vitreux et sa fluorescence unique sous la lumière UV, les pierres précieuses scheelite possèdent leur propre attrait esthétique. Bien qu'elle ne soit pas aussi largement reconnue que d'autres pierres précieuses, la rareté et les caractéristiques distinctives de la scheelite en font une option intrigante pour les amateurs de bijoux à la recherche de quelque chose de différent.

La formation géologique de la scheelite implique des processus hydrothermaux et l'interaction de fluides chauds avec des types de roches spécifiques. Les gisements de Scheelite peuvent être trouvés dans le monde entier, avec des occurrences notables en Chine, en Russie, en Bolivie, en Corée du Sud, en Australie, au Pérou, au Canada et dans d'autres pays.

Comprendre la composition chimique, la structure, les propriétés physiques, l'occurrence, l'exploitation minière et les utilisations industrielles de la scheelite fournit un aperçu complet de ce minéral. Qu'elle soit utilisée dans des applications industrielles ou admirée comme pierre précieuse, la scheelite continue de jouer un rôle précieux dans divers secteurs et de captiver ceux qui apprécient ses qualités uniques.

FAQ

Quelle est la formule chimique de la scheelite ?

La formule chimique de la scheelite est CaWO4, indiquant qu'elle est composée de calcium (Ca), de tungstène (W) et d'oxygène (O).

La scheelite peut-elle être utilisée en bijouterie ?

Oui, la scheelite peut être utilisée comme pierre précieuse dans les bijoux. Ses couleurs attrayantes et sa fluorescence sous lumière UV en font un choix intéressant pour des bijoux uniques et accrocheurs.

Comment la scheelite devient-elle fluorescente ?

La scheelite devient fluorescente lorsqu'elle est exposée à la lumière ultraviolette (UV). Il émet une lueur bleue ou jaune vif, selon les impuretés présentes dans le réseau cristallin.

La scheelite est-elle un minéral rare ?

Bien que la scheelite ne soit pas aussi rare que certains autres minéraux, des spécimens de scheelite de haute qualité présentant des caractéristiques souhaitables peuvent être relativement rares à trouver.

Quelles sont les principales utilisations industrielles de la scheelite ?

La scheelite est principalement utilisée comme source de tungstène, qui est important dans la production de métaux durs, d'alliages d'acier, de contacts électriques, de filaments, de protection contre les rayonnements, de catalyseurs et de diverses autres applications industrielles.

Où se trouvent les plus grands gisements de scheelite ?

Les plus grands gisements de scheelite se trouvent en Chine, en particulier dans les provinces du Jiangxi, du Hunan et du Yunnan. La Chine est le premier producteur mondial de scheelite.

Comment la scheelite est-elle extraite ?

La scheelite est généralement extraite par des méthodes traditionnelles d'extraction souterraine ou à ciel ouvert. La technique d'exploitation minière spécifique utilisée dépend de facteurs tels que la taille du gisement, sa profondeur et des considérations économiques.

Quelle est la dureté de la scheelite ?

Scheelite a une dureté de 4.5 à 5.5 sur l'échelle de Mohs. Cela signifie qu'il peut être rayé par des minéraux plus durs mais qu'il peut rayer des minéraux moins durs.

Peut-on trouver de la scheelite aux États-Unis ?

Oui, des gisements de scheelite peuvent être trouvés aux États-Unis. Certains événements notables se produisent dans des États tels que la Californie, le Nevada, le Colorado et l'Arizona.