TOUS LES MINÉRAUX

Minéraux

Un minéral est une substance solide inorganique naturelle qui a une composition chimique spécifique et une structure cristalline. Les minéraux sont les éléments constitutifs des roches, qui sont constitués d'un ou plusieurs minéraux. Ils sont généralement formés par divers processus géologiques, tels que la cristallisation à partir d'une fonte (ignée), la précipitation à partir d'une solution (sédimentaire) ou le métamorphisme (métamorphique).

Les minéraux peuvent avoir un large éventail de propriétés physiques, notamment la couleur, l'éclat, la dureté, le clivage, la fracture, la strie, la gravité spécifique, l'habitude cristalline et la solubilité, entre autres. Ces propriétés peuvent être utilisées pour l'identification et la caractérisation des minéraux.

Les minéraux ont une composition chimique définie, constituée d'éléments spécifiques dans des proportions fixes. La composition chimique d'un minéral détermine ses propriétés caractéristiques et son comportement. Les minéraux peuvent être composés d'un seul élément, comme le cuivre natif, qui est composé uniquement d'atomes de cuivre, ou ils peuvent être composés de plusieurs éléments disposés dans une structure de réseau cristallin spécifique, comme le quartz, qui est composé d'atomes de silicium et d'oxygène. disposés selon un motif répétitif.

Les minéraux sont importants pour de nombreux aspects de la société humaine et de l'environnement. Ils sont utilisés comme matières premières dans diverses industries, telles que l'exploitation minière, la construction, l'énergie, l'électronique, l'agriculture et la fabrication. Les minéraux sont également utilisés dans la production de métaux, de céramiques, de verre, d'engrais, de produits chimiques et d'autres produits. Certains minéraux, connus sous le nom de pierres précieuses, sont très prisés pour leur beauté et leur rareté et sont utilisés dans les bijoux et les objets de décoration.

Les minéraux jouent également un rôle crucial dans la géologie de la Terre, car ils fournissent des indices sur l'histoire de la planète, les processus qui ont façonné sa surface et son intérieur, et l'évolution de la vie sur Terre. Ils sont également importants pour comprendre les ressources naturelles, les problèmes environnementaux et la gestion durable des ressources.

Dans l'ensemble, les minéraux sont des composants fondamentaux de la géologie de la Terre, de la société humaine et de l'environnement naturel, avec diverses applications et significations dans divers domaines.

Techniques et outils d'identification des minéraux

Les techniques et outils d'identification des minéraux sont essentiels pour identifier et caractériser les minéraux en fonction de leurs propriétés physiques et chimiques. Voici quelques méthodes couramment utilisées pour l'identification des minéraux :

  1. L'observation visuelle: Les minéraux peuvent souvent être identifiés en fonction de leurs propriétés visuelles telles que la couleur, l'éclat (la façon dont un minéral réfléchit la lumière), la forme des cristaux (la forme des cristaux minéraux) et d'autres caractéristiques visibles à l'œil nu.
  2. Test de duretée: La dureté est la résistance d'un minéral aux rayures, et elle peut être déterminée à l'aide d'une échelle simple appelée l'échelle de Mohs de dureté minérale, qui va de 1 (la plus douce, talc) à 10 (le plus dur, diamant noir). Les minéraux peuvent être rayés par des minéraux de dureté plus élevée et peuvent rayer des minéraux de dureté inférieure, ce qui permet une estimation approximative de la dureté d'un minéral.
  3. Essai de série: Streak est la couleur de la poudre d'un minéral, obtenue en frottant le minéral sur une plaque de porcelaine non émaillée. La strie peut parfois être différente de la couleur d'un minéral et peut fournir des indices supplémentaires pour l'identification.
  4. Clivage et fracture: Le clivage fait référence à la façon dont un minéral se brise le long des plans de faiblesse, produisant des surfaces lisses et plates, tandis que la fracture fait référence à la façon dont un minéral se brise de manière irrégulière ou avec des surfaces inégales. Le clivage et la fracture peuvent être observés en cassant ou en fracturant un minéral et en examinant les surfaces résultantes.
  5. densité: La gravité spécifique est le rapport du poids d'un minéral au poids d'un volume égal d'eau. Il peut être déterminé à l'aide d'une bouteille de gravité spécifique ou en mesurant le poids d'un minéral dans l'air et dans l'eau et en calculant le rapport.
  6. Réaction acide: Certains minéraux réagissent avec les acides en produisant des gaz ou de l'effervescence. Par exemple, calcite (un minéral commun) réagit avec l'acide chlorhydrique (HCl) pour produire du dioxyde de carbone (CO2), qui peut être utilisé comme test de diagnostic pour calcite.
  7. Propriétés optiques: Les minéraux peuvent présenter des propriétés optiques distinctes sous un microscope polarisant, telles que la biréfringence (double réfraction), le pléochroïsme (différentes couleurs dans différentes orientations cristallines) et les angles d'extinction (les angles auxquels un minéral apparaît sombre ou éteint sous des polariseurs croisés). Ces propriétés peuvent être utilisées pour l'identification dans des lames minces ou des spécimens minéraux polis.
  8. Diffraction des rayons X (XRD): XRD est une technique puissante qui utilise les rayons X pour déterminer la structure cristalline des minéraux. Il peut fournir des informations détaillées sur l'arrangement atomique d'un minéral, qui est unique à chaque espèce minérale, permettant une identification précise.
  9. Tests chimiques: Des tests chimiques, tels que des tests à l'acide, des tests à la flamme et d'autres réactions chimiques, peuvent être utilisés pour identifier des minéraux spécifiques en fonction de leur composition chimique. Ces tests nécessitent souvent des connaissances et des équipements spécialisés.
  10. Guides et bases de données d'identification des minéraux: Il existe de nombreux guides de terrain, manuels et bases de données en ligne disponibles qui fournissent des informations complètes sur l'identification des minéraux, y compris les propriétés minérales clés, les tableaux d'identification, les photographies et d'autres ressources.

Il est important de noter que l'identification des minéraux nécessite souvent une combinaison de plusieurs techniques et une expérience en minéralogie. Les minéralogistes et géologues professionnels sont formés à ces méthodes et les utilisent en conjonction avec leurs connaissances de la minéralogie et du contexte géologique pour identifier avec précision les minéraux.

Formation et types de minéraux (ignés, sédimentaires, métamorphiques)

Les minéraux peuvent être classés en trois types principaux en fonction de leurs processus de formation : minéraux ignés, sédimentaires et métamorphiques.

  1. Minéraux ignés: Les minéraux ignés se forment à partir de la solidification d'un matériau en fusion appelé magma ou lave. Lorsque le magma se refroidit et se solidifie dans la croûte terrestre, il forme des roches ignées intrusives, et les minéraux qui en cristallisent sont appelés minéraux ignés intrusifs. Des exemples de minéraux ignés intrusifs comprennent quartzfeldspath, le mica et olivine. Lorsque la lave éclate à la surface de la Terre et se refroidit rapidement, elle forme des roches ignées extrusives et les minéraux qui en cristallisent sont appelés minéraux ignés extrusifs. Des exemples de minéraux ignés extrusifs comprennent basalteobsidienneet pierre ponce.
  2. Minéraux sédimentaires: Les minéraux sédimentaires se forment à partir de l'accumulation, de la compaction et de la cimentation de particules minérales et organiques dans les masses d'eau ou à la surface de la Terre. Au fil du temps, ces particules se lithifient en roches sédimentaires et les minéraux qui composent les roches sont appelés minéraux sédimentaires. Des exemples de minéraux sédimentaires comprennent calcitegypsehaliteet des minéraux argileux.
  3. Minéraux métamorphiques: Les minéraux métamorphiques se forment à partir de la recristallisation de minéraux existants en raison de changements de température, de pression et/ou de conditions chimiques dans la croûte terrestre. Les minéraux métamorphiques se forment généralement dans les roches qui ont subi un métamorphisme, qui est le processus de transformation d'un type de roche à un autre par la chaleur et la pression. Des exemples de minéraux métamorphiques comprennent grenat, mica, staurotide et marbre (qui est composé de recristallisé calcite).

Il est important de noter que certains minéraux peuvent se former par plusieurs processus. Par exemple, quartz peut se former en tant que minéral igné lorsqu'il cristallise à partir du magma, en tant que minéral sédimentaire lorsqu'il s'accumule dans les roches sédimentaires ou en tant que minéral métamorphique lorsqu'il recristallise en raison du métamorphisme. La formation des minéraux est un processus complexe et dynamique qui dépend de diverses conditions et processus géologiques.

Minéraux

Les minerais sont des minéraux qui contiennent des éléments précieux ou des minéraux qui peuvent être extraits économiquement pour leur teneur en métal. Ils se trouvent généralement dans des gisements concentrés dans la croûte terrestre et sont la principale source de métaux et de minéraux utilisés dans divers procédés industriels. Les minerais se distinguent des autres minéraux par leur valeur économique et le potentiel d'extraction et de traitement rentables. Le terme « minerai » est couramment utilisé dans le contexte de l'exploitation minière et de la métallurgie pour désigner les minéraux ou les roches qui sont extraits et traités pour leur contenu précieux, qui peut inclure des métaux tels que le fer, le cuivre, l'aluminium, le plomb, le zinc, l'étain, l'uranium. , tungstène et autres. Les minerais sont des ressources essentielles pour la civilisation humaine, car ils sont utilisés dans un large éventail d'applications, des matériaux de construction à la production d'énergie en passant par la fabrication de divers biens de consommation.

Minéraux

Pierres Précieuses

Les pierres précieuses sont des minéraux ou des roches précieux ou semi-précieux qui sont appréciés pour leur beauté, leur rareté et leur durabilité. Ils sont utilisés dans les bijoux, les objets de décoration et parfois dans des applications industrielles. Les pierres précieuses sont généralement des minéraux que l'on trouve dans la nature, mais certaines pierres précieuses peuvent également être des roches composées de plusieurs minéraux. Certains exemples courants de pierres précieuses comprennent les diamants, les émeraudes, les rubis, les saphirs, l'améthyste, la topaze et le grenat, parmi beaucoup d'autres.

Les pierres précieuses sont formées par divers processus géologiques, tels que la cristallisation du magma, la précipitation des fluides hydrothermaux et le métamorphisme. La combinaison unique de la composition chimique, de la structure cristalline et de la couleur ou des propriétés optiques de chaque pierre précieuse leur donne leur apparence et leur valeur distinctives. Les pierres précieuses sont souvent taillées et polies pour rehausser leur beauté et les rendre utilisables dans les bijoux ou autres objets décoratifs.

Les pierres précieuses sont appréciées par les humains depuis des milliers d'années pour leur attrait esthétique, leur signification culturelle et leurs propriétés métaphysiques perçues. Ils sont souvent utilisés comme symboles de richesse, de pouvoir et de statut, et sont associés à des occasions spéciales telles que des fiançailles, des mariages et des anniversaires. Les pierres précieuses sont également utilisées dans diverses pratiques de guérison et métaphysiques, censées avoir différentes propriétés et énergies qui peuvent affecter le bien-être et la spiritualité des individus.

L'étude des pierres précieuses, connue sous le nom de gemmologie, implique l'identification, la classification et l'évaluation des pierres précieuses en fonction de leurs propriétés physiques et optiques, ainsi que de leur rareté et de leur valeur sur le marché. Les pierres précieuses sont commercialisées dans le monde entier dans une industrie de plusieurs milliards de dollars, et leur valeur peut varier considérablement en fonction de facteurs tels que la rareté, la taille, la couleur, la clarté et la coupe. L'identification et l'évaluation appropriées des pierres précieuses nécessitent des connaissances et une expertise spécialisées en gemmologie, et les gemmologues professionnels utilisent divers outils et techniques pour identifier et évaluer avec précision les pierres précieuses.

Gemme

Propriétés physiques des minéraux

Les propriétés physiques des minéraux sont des caractéristiques qui peuvent être observées ou mesurées sans modifier la composition chimique du minéral. Voici quelques propriétés physiques courantes des minéraux :

  1. Dureté: La dureté est une mesure de la résistance d'un minéral aux rayures. L'échelle de Mohs, qui va de 1 (la plus douce) à 10 (la plus dure), est couramment utilisée pour décrire la dureté minérale. Par exemple, le talc a une dureté de 1, tandis que le diamant a une dureté de 10.
  2. Clivage et fracture: Le clivage est la tendance d'un minéral à se briser le long de plans de faiblesse spécifiques, produisant des surfaces planes et lisses. La fracture, d'autre part, fait référence à la façon dont un minéral se brise lorsqu'il n'a pas de plans de clivage bien définis. Le clivage et la fracture peuvent varier en direction, en qualité et en type (par exemple, conchoïdal, éclaté, fibreux, etc.) et peuvent être utiles pour identifier les minéraux.
  3. Lustre: L'éclat fait référence à la façon dont un minéral réfléchit la lumière. Les types courants de lustre comprennent le métal (par exemple, brillant comme le métal), le vitreux (par exemple, vitreux), le nacré (par exemple, irisé comme des perles), le gras (par exemple, huileux) et le terne (par exemple, manque de lustre).
  4. Couleur: La couleur est la propriété la plus évidente d'un minéral, mais elle peut être moins fiable pour l'identification car certains minéraux peuvent avoir des couleurs variables en raison d'impuretés ou d'autres facteurs. Cependant, certains minéraux ont des couleurs caractéristiques qui peuvent être utiles à l'identification, comme la malachite (verte), l'hématite (brun rougeâtre) ou l'azurite (bleue).
  5. Traînée: Streak est la couleur de la forme en poudre d'un minéral lorsqu'il est frotté sur une plaque à stries. Il peut être différent de la couleur du minéral lui-même et est une propriété utile pour l'identification des minéraux. Par exemple, l'hématite peut avoir une traînée rouge même si le minéral lui-même apparaît noir ou gris.
  6. densité: La gravité spécifique est le rapport entre le poids d'un minéral et le poids d'un volume égal d'eau. Il peut fournir des informations sur la densité et la composition d'un minéral et peut être mesuré à l'aide d'une balance à gravité spécifique ou calculé en fonction du poids et du volume du minéral.
  7. Magnétisme: Le magnétisme est la propriété de certains minéraux d'attirer ou de repousser d'autres matériaux magnétiques. Par exemple, la magnétite est fortement magnétique et peut être utilisée comme propriété diagnostique pour l'identification.
  8. Transparence et opacité: La transparence fait référence à la capacité d'un minéral à transmettre la lumière, tandis que l'opacité fait référence à l'incapacité d'un minéral à transmettre la lumière. Les minéraux peuvent aller du transparent au translucide en passant par l'opaque, et cette propriété peut être utile pour l'identification.
  9. Cristal habitude: L'habitude cristalline fait référence à la forme et à la forme caractéristiques qu'un minéral présente lorsqu'il se développe sans aucune interférence. Les habitudes cristallines courantes comprennent les formes prismatiques (allongées, colonnaires), tabulaires (plates et en forme de plaque), aciculaires (en forme d'aiguille), à ​​lames (minces et aplaties) et équantes (dimensions presque égales dans toutes les directions). L'habitude cristalline peut être une propriété utile pour l'identification des minéraux.
  10. Densité: La densité est la masse par unité de volume d'un minéral et peut fournir des informations sur la composition et la structure du minéral. Il peut être mesuré à l'aide de diverses techniques, telles que la pesée d'un minéral et le calcul de son volume ou à l'aide d'instruments spécialisés, et peut être utilisé comme propriété diagnostique pour l'identification.
  11. Solubilité: La solubilité est la capacité d'un minéral à se dissoudre dans un solvant particulier ou à réagir avec un acide particulier. Certains minéraux sont très solubles dans l'eau ou dans d'autres solvants, tandis que d'autres sont insolubles ou ne présentent qu'une solubilité partielle. La solubilité peut être une propriété utile pour identifier certains minéraux, en particulier ceux que l'on trouve couramment sous forme de précipités ou de produits d'altération.
  12. Propriétés électriques: Certains minéraux présentent des propriétés électriques, telles que la conductivité, la piézoélectricité (génération d'une charge électrique lorsqu'il est soumis à une pression) et la pyroélectricité (génération d'une charge électrique lorsqu'il est soumis à des changements de température). Ces propriétés peuvent être utilisées comme tests diagnostiques pour certains minéraux.
  13. Fluorescence: La fluorescence est la propriété de certains minéraux d'émettre de la lumière visible lorsqu'ils sont exposés à la lumière ultraviolette (UV). Cette propriété peut être utilisée comme propriété de diagnostic pour l'identification, car différents minéraux présentent différentes couleurs ou intensités de fluorescence.
  14. Réaction aux acides: Certains minéraux réagissent avec les acides, produisant une effervescence ou un effervescence. Par exemple, la calcite réagit avec l'acide chlorhydrique, produisant des bulles de gaz carbonique. Cette propriété peut être utilisée comme test de diagnostic pour identifier les minéraux qui sont des minéraux carbonatés ou qui contiennent des impuretés carbonatées.

Ce sont quelques-unes des propriétés physiques des minéraux qui peuvent être utilisées pour leur identification et leur caractérisation. Il est important de noter qu'aucune propriété unique n'est suffisante pour l'identification, et une combinaison de plusieurs propriétés est souvent nécessaire pour une identification précise des minéraux.

En savoir plus sur

Propriétés optiques des minéraux

Les propriétés optiques des minéraux font référence à leur comportement en réponse à la lumière, y compris la façon dont ils transmettent, absorbent, réfléchissent et réfractent la lumière. Ces propriétés peuvent fournir des informations précieuses pour l'identification et la caractérisation des minéraux. Voici quelques propriétés optiques clés des minéraux :

  1. Transparence: La transparence fait référence à la capacité d'un minéral à transmettre la lumière. Les minéraux peuvent être transparents (laissant passer la lumière avec peu ou pas de diffusion), translucides (laissant passer la lumière mais la diffusant) ou opaques (ne laissant passer aucune lumière). La transparence est souvent évaluée en plaçant un spécimen minéral contre une source lumineuse et en observant le degré de passage de la lumière.
  2. Couleur: La couleur est l'une des propriétés optiques les plus évidentes des minéraux et peut varier considérablement en fonction de la composition chimique et des impuretés présentes dans un minéral. Les minéraux peuvent présenter une large gamme de couleurs, notamment le blanc, le gris, le noir, le rouge, l'orange, le jaune, le vert, le bleu et le violet. La couleur peut être causée par la présence de composants minéraux spécifiques ou par l'absorption, la réflexion ou la diffusion de la lumière.
  3. Lustre: L'éclat fait référence à la manière dont un minéral réfléchit la lumière. Les minéraux peuvent avoir un éclat métallique (ressemblant à l'éclat du métal), un éclat non métallique (tel que vitreux, nacré, soyeux, gras ou résineux), ou une combinaison des deux. Le lustre est souvent observé en regardant la surface d'un spécimen minéral sous la lumière et en notant la façon dont il réfléchit la lumière.
  4. Indice de réfraction: L'indice de réfraction est une mesure de la mesure dans laquelle un minéral ralentit ou dévie la lumière lors de son passage. Les minéraux de compositions chimiques différentes peuvent avoir des indices de réfraction différents, qui peuvent être mesurés à l'aide d'un réfractomètre. L'indice de réfraction est une propriété importante pour identifier et distinguer les minéraux, car il peut fournir des informations sur leur composition et leur structure cristalline.
  5. Biréfringence: La biréfringence, également appelée double réfraction, est la propriété de certains minéraux de scinder un même rayon lumineux en deux rayons d'indices de réfraction différents. Cette propriété peut être observée à l'aide d'un microscope polarisant et peut fournir des informations importantes sur la structure cristalline et la composition d'un minéral.
  6. Pléochroïsme: Le pléochroïsme est la propriété de certains minéraux de présenter des couleurs différentes lorsqu'ils sont vus sous différents angles. Cette propriété peut être observée à l'aide d'un microscope polarisant et peut fournir des informations sur l'orientation cristalline et la composition d'un minéral.
  7. Minéralogie optique: La minéralogie optique est l'étude des minéraux par microscopie à lumière polarisée. Cette technique consiste à observer le comportement de la lumière lorsqu'elle traverse une section mince d'un minéral sous une lumière polarisée, ce qui peut fournir des informations sur les propriétés optiques, la structure cristalline et la composition du minéral.
  8. Halo pléochroïque: Un halo pléochroïque est un anneau de minéraux de couleurs différentes entourant une inclusion minérale radioactive dans un minéral hôte. Ce phénomène est causé par le rayonnement du minéral radioactif endommageant le réseau cristallin des minéraux environnants, entraînant un motif caractéristique de changement de couleur. Les halos pléochroïques peuvent être utilisés comme indicateur de la présence de minéraux radioactifs dans un spécimen minéral.
  9. Dispersion: La dispersion fait référence à la capacité d'un minéral à séparer la lumière en ses couleurs composantes, de la même manière que la lumière est séparée en un arc-en-ciel par un prisme. La dispersion peut être observée comme une différence dans le degré de flexion ou de réfraction de différentes couleurs de lumière lors du passage à travers un minéral. Certains minéraux, comme le diamant, ont une forte dispersion, ce qui se traduit par un effet de « feu » ou de jeu de couleurs.
  10. Fluorescence: La fluorescence est la propriété de certains minéraux d'émettre de la lumière visible lorsqu'ils sont exposés à la lumière ultraviolette (UV). Cette propriété peut être observée à l'aide d'une lampe UV ou d'une source de lumière UV, et différents minéraux peuvent présenter différentes couleurs de fluorescence. La fluorescence peut être utilisée comme propriété diagnostique pour identifier des minéraux spécifiques, car tous les minéraux ne présentent pas de fluorescence.
  11. Phosphorescence: La phosphorescence est un phénomène similaire à la fluorescence, mais avec une émission de lumière retardée après le retrait de la source de lumière UV. Certains minéraux peuvent présenter une phosphorescence, où ils continuent à émettre de la lumière visible pendant une courte période de temps même après que la source de lumière UV est éteinte. La phosphorescence peut également être utilisée comme propriété diagnostique pour identifier des minéraux spécifiques.
  12. opalescence: L'opalescence est un phénomène où un minéral semble changer de couleur ou présenter un jeu de couleurs lorsqu'il est vu sous différents angles ou dans différentes conditions d'éclairage. L'opalescence est causée par l'interférence et la diffusion de la lumière dans la structure du minéral, et elle peut être observée dans des minéraux tels que l'opale.

en savoir plus

Classification des minéraux

Les minéraux peuvent être classés de différentes manières en fonction de différents critères, tels que leur composition chimique, leur structure cristalline, leurs propriétés physiques et leur mode de formation. Voici quelques classifications courantes des minéraux :

  1. Composition chimique: Les minéraux peuvent être classés en fonction de leur composition chimique, qui fait référence aux éléments et à leurs proportions présents dans le minéral. Par exemple, les minéraux peuvent être classés en silicates (contenant du silicium et de l'oxygène), des carbonates (contenant du carbone et de l'oxygène), des sulfures (contenant du soufre), des oxydes (contenant de l'oxygène), des halogénures (contenant des halogènes tels que le chlore ou le fluor) et bien d'autres. .
  2. Structure en cristal: Les minéraux peuvent également être classés en fonction de leur structure cristalline, qui fait référence à la disposition des atomes ou des ions dans la structure interne du minéral. Certaines structures cristallines courantes comprennent, entre autres, les structures cubiques, tétragonales, orthorhombiques, hexagonales et rhomboédriques. La structure cristalline joue un rôle important dans la détermination des propriétés physiques des minéraux, telles que leur dureté, leur clivage et leurs propriétés optiques.
  3. Propriétés physiques: Les minéraux peuvent être classés en fonction de leurs propriétés physiques, telles que la dureté, le clivage, la couleur, la strie, le lustre, la gravité spécifique et autres. Par exemple, les minéraux peuvent être classés en minéraux métalliques (contenant des éléments métalliques), minéraux non métalliques (ne contenant pas d'éléments métalliques) et pierres précieuses (minéraux précieux ou semi-précieux utilisés dans les bijoux).
  4. Mode de constitution: Les minéraux peuvent également être classés en fonction de leur mode de formation, qui fait référence aux processus géologiques qui ont conduit à leur formation. Certains types courants de minéraux en fonction de leur mode de formation comprennent les minéraux ignés (formés à partir de la solidification du magma ou de la lave en fusion), les minéraux sédimentaires (formés à partir de l'accumulation et de la consolidation des sédiments) et les minéraux métamorphiques (formés à partir de l'altération de roches préexistantes). minéraux par la chaleur, la pression ou des réactions chimiques).
  5. Valeur économique: Les minéraux peuvent être classés en fonction de leur valeur économique, en particulier lorsqu'il s'agit de minéraux extraits pour leur teneur en métal et utilisés dans divers procédés industriels. Par exemple, les minéraux peuvent être classés en minéraux de minerai (minéraux contenant des éléments précieux ou des minéraux qui peuvent être extraits de manière économique), minéraux de la gangue (minéraux sans valeur économique associés aux minéraux de minerai) et minéraux accessoires (minéraux mineurs présents en petites quantités mais n'ont pas de signification économique).

Voici quelques-unes des façons courantes de classer les minéraux. Il est important de noter que les minéraux peuvent appartenir à plusieurs classifications, car ils peuvent avoir des compositions chimiques, des structures cristallines, des propriétés physiques et des modes de formation différents. La classification des minéraux est un domaine complexe et multidisciplinaire qui implique l'étude de divers aspects de la minéralogie, de la géologie, de la chimie et de la science des matériaux.

Composition chimique des minéraux et des groupes de minéraux

Les minéraux sont des substances solides inorganiques naturelles avec une composition chimique définie et une structure cristalline. Ils sont classés en fonction de leur composition chimique, qui fait référence aux éléments et à leurs proportions présents dans le minéral. Voici quelques compositions chimiques courantes de minéraux et leurs groupes de minéraux correspondants :

  1. Silicates: Les silicates sont le groupe de minéraux le plus abondant et constituent plus de 90 % de la croûte terrestre. Ils sont composés de silicium (Si) et d'oxygène (O) comme éléments principaux, ainsi que d'autres éléments tels que l'aluminium (Al), le calcium (Ca), le potassium (K), le sodium (Na) et autres. Des exemples de minéraux silicatés comprennent le quartz, le feldspath, le mica et l'amphibole.
  2. Carbonates: Les carbonates sont des minéraux composés de l'ion carbonate (CO3) combiné à des ions métalliques, tels que le calcium (Ca), le magnésium (Mg) et le fer (Fe). Des exemples de minéraux carbonatés comprennent la calcite, la dolomite et la sidérite.
  3. Sulfures: Les sulfures sont des minéraux composés de soufre (S) combiné à des ions métalliques, tels que le fer (Fe), le plomb (Pb), le cuivre (Cu) et le zinc (Zn). Des exemples de minéraux sulfurés comprennent la pyrite, la galène, la chalcopyrite et la sphalérite.
  4. Oxydes: Les oxydes sont des minéraux composés d'oxygène (O) combiné à des ions métalliques, tels que le fer (Fe), l'aluminium (Al) et le titane (Ti). Des exemples de minéraux oxydés comprennent l'hématite, la magnétite et le corindon.
  5. Halogénures: Les halogénures sont des minéraux composés d'ions halogène, tels que le chlore (Cl) ou le fluor (F), combinés à des ions métalliques, tels que le sodium (Na), le calcium (Ca) et le potassium (K). Des exemples de minéraux halogénés comprennent l'halite (sel gemme), la fluorite et la sylvite.
  6. sulfates: Les sulfates sont des minéraux composés de l'ion sulfate (SO4) combiné à des ions métalliques, tels que le calcium (Ca), le baryum (Ba) et le strontium (Sr). Des exemples de minéraux sulfatés comprennent le gypse, la barytine et l'anhydrite.
  7. Phosphates: Les phosphates sont des minéraux composés de l'ion phosphate (PO4) combiné à des ions métalliques, tels que le calcium (Ca), le magnésium (Mg) et le fer (Fe). Des exemples de minéraux phosphatés comprennent l'apatite, la turquoise et la wavellite.
  8. Éléments natifs: Les éléments natifs sont des minéraux composés d'un seul élément sous sa forme naturelle, comme l'or (Au), l'argent (Ag), le cuivre (Cu) et le soufre (S). Des exemples d'éléments minéraux natifs comprennent des pépites d'or, des fils d'argent et des cristaux de cuivre.

Ce ne sont là que quelques exemples des compositions chimiques des minéraux et de leurs groupes minéraux correspondants. Il existe de nombreux autres groupes de minéraux avec des compositions chimiques uniques, et les minéraux peuvent également avoir des compositions complexes avec plusieurs éléments présents. La composition chimique d'un minéral joue un rôle crucial dans la détermination de ses propriétés physiques, de sa structure cristalline et de ses caractéristiques générales.

Éléments natifs

Éléments natifs est la classe des éléments naturels. La plupart des minéraux sont constitués de mélanges de facteurs chimiques. Dans cette institution un seul élément tout comme le capuchons de cuivre prouvés ici sont déterminés sous une forme naturellement naturelle.

Silicates

Silicates sont l'organisation la plus importante des minéraux. Les silicates sont fabriqués à partir de métaux mélangés à du silicium et de l'oxygène. Il y a plus de silicates que tous les autres minéraux réunis. petit à gauche est un membre de ce groupe.


Nésosilicates ou orthosilicates, ont l'ion orthosilicate, qui représente quatre tétraèdres isolés (insulaires) [SiO4] qui pourraient être mieux liés via des cations interstitiels. Classification Nickel-Strunz. Le manteau est une coquille épaisse entre le noyau et la croûte.


Sorosilicates, Ils ont des groupes de tétraèdres doubles isolés avec (Si2O7)6- ou un rapport de 2:7. Classement Nickel-Strunz : 09.B


Cyclosilicates : Les cyclosilicates ou silicates annulaires ont lié des tétraèdres avec ( TxO3x)2x- ou un rapport de 1:3. Ceux-ci existent en 3 membres (T3O9)6- et 6 membres (T6O18)12- anneaux, où T représente un cation de coordination tétraédrique. Classement Nickel-Strunz : 09.C


Inosilicates : Ce sont deux types de minéraux inosilicates.

  • Inosilicates à chaîne unique : Pyroxène groupe, groupe pyroxénoïde
  • Inosilicates à double chaîne : Amphibole groupe

Les inosilicates ou silicates à chaîne ont des chaînes imbriquées de tétraèdres de silicate avec soit SiO3, rapport 1:3, pour chaînes simples ou Si4O11, rapport 4:11, pour chaînes doubles. Classement Nickel-Strunz : 09.D


Phyllosilicates : Les phyllosilicates ou silicates en feuille forment des feuilles parallèles de tétraèdres de silicate avec Si2O5 ou un ratio de 2:5. Classement Nickel–Strunz : 09.E. Tous les minéraux phyllosilicates sont hydratés, avec de l'eau ou des groupes hydroxyle attachés.


Tectosilicates: Les tectosilicates, ou « silicates de charpente », ont une charpente tridimensionnelle de tétraèdres de silicate avec SiO2 ou un rapport 1:2. Ce groupe représente près de 75 % de la croûte terrestre. Tectosilicates, à l'exception des quartz groupe, sont des aluminosilicates. Classification Nickel–Strunz : 09.F et 09.G, 04.DA (famille Quartz/silice)

Oxydes

Oxydes de la combinaison d'un acier avec de l'oxygène. Ce groupe va des minerais ternes comme bauxite aux pierres précieuses comme les rubis et les saphirs. Le magnétite sur la photo de gauche est membre de cette institution.

Sulfures

Les sulfures sont fabriqués à partir de composés de soufre généralement avec un métal. Ils ont tendance à être lourds et cassants. Plusieurs minerais métalliques cruciaux proviennent de cette organisation comme le pyrite sur la photo ici, c'est un fer heures.

sulfates

sulfates sont constitués de composés de soufre combinés avec des métaux et de l'oxygène. C'est une organisation massive de minéraux qui ont tendance à être lisses et translucides comme celui-ci. barytine.

Phosphates

Les minéraux phosphatés sont caractérisés par l'unité tétraédrique [PO4]trois−, malgré le fait que la structure peut être généralisée, et le phosphore est remplacé par l'intermédiaire de antimoine, arsenicou vanadium. Le phosphate le plus courant est le apatite groupe; les espèces courantes au sein de cette organisation sont la fluorapatite (Ca5(PO4)3F), la chlorapatite (Ca5(PO4)3Cl) et l'hydroxylapatite (Ca5(PO4)3(OH)). Les minéraux de ce groupe sont les principaux composants cristallins des dents et des os des vertébrés.

Halogénures

Halogénures à partir d'éléments halogènes comme le chlore, le brome, le fluor et l'iode mélangés à des éléments en acier. Ils sont très lisses et se dissolvent sans difficulté dans l'eau. Halite est un exemple largement reconnu de cette institution. Son système chimique est le NaCl ou chlorure de sodium communément appelé sel de bureau.

Carbonates

Carbonates sont un ensemble de minéraux composés de carbone, d'oxygène et d'un élément métallique. Ce calcite appelé carbonate de calcium est le plus commun du groupe des carbonates.

Minéraloïde

Minéraloïde est la période de temps utilisée pour les matériaux qui ne correspondent pas intelligemment au type de huit formations. Opal, jet, ambre, et mère de perle appartiennent tous aux minéraloïdes.