La géologie structurale est l'étude de la structure interne et de la déformation de la croûte terrestre. Les géologues structuraux utilisent une variété de techniques, y compris les observations sur le terrain, la cartographie, méthodes géophysiques, et des expériences de laboratoire, pour étudier la manière dont roches sont déformés et les processus qui contrôlent la déformation.

La géologie structurale est un domaine important car elle nous aide à comprendre les processus qui façonnent la surface de la Terre, tels que montagne construction, failles et pliages. Il a également des applications pratiques dans des domaines tels que le génie civil, où les caractéristiques des roches et les forces qui agissent sur elles sont importantes pour la conception de structures telles que des ponts et des bâtiments.

Certains des principaux sujets étudiés en géologie structurale comprennent:

  1. Stress et la fatigue: Définition des contraintes et déformations, types de contraintes et déformations, et leurs effets sur les roches.
  2. Déformation de la roche: Types de déformation de la roche, y compris la déformation fragile, ductile et plastique, et les facteurs qui contrôlent la déformation.
  3. Défauts: Définition, classification et géométrie des failles, la mécanique des failles et la relation entre les failles et tremblements de terre.
  4. Plis: Définition, classification et géométrie des plis, la mécanique du plissement et la relation entre les plis et la déformation de la roche.
  5. Articulations et fractures: Définition et classification des joints et fractures, leurs causes et effets, et leur relation avec la géologie structurale.
  6. Cartes géologiques: Principes de la cartographie géologique, interprétation des cartes géologiques et utilisation des cartes géologiques en géologie structurale.
  7. Analyse structurale: Techniques d'analyse de la structure des roches, y compris la projection stéréographique, les coupes transversales et la modélisation 3D.
  8. Tectonique des plaques: La relation entre la tectonique des plaques et la géologie structurale, le rôle des limites des plaques dans la déformation des roches et les effets de la tectonique des plaques sur la croûte terrestre.
  9. Applications de la géologie structurale: Les applications pratiques de la géologie structurale, y compris l'exploration minérale, l'exploration des hydrocarbures et l'ingénierie géotechnique.
  10. Géologie structurale régionale: L'étude des caractéristiques structurelles à grande échelle, y compris les ceintures de montagnes, les bassins et les systèmes de rift, et leur relation avec la tectonique des plaques.
  11. Structures géologiques et géorisques: La relation entre les structures géologiques et les risques naturels, y compris glissements de terrain, chutes de pierres et tremblements de terre.

Qu'est-ce qu'une structure géologique ?

La structure géologique fait référence à la disposition tridimensionnelle des unités rocheuses, gisements minéraux, et d'autres caractéristiques géologiques de la croûte terrestre. Les structures géologiques sont le résultat de divers processus géologiques tels que la déformation, l'érosion et le dépôt. L'échelle de ces structures peut varier de caractéristiques microscopiques telles que l'orientation des grains minéraux à des caractéristiques à grande échelle telles que les ceintures de montagnes et les bassins sédimentaires.

Certains types courants de structures géologiques comprennent les failles, les plis, les joints, les fractures et les discordances. Les failles sont des zones de fracture rocheuse où un côté de la fracture s'est déplacé par rapport à l'autre, tandis que les plis sont des courbures ou des courbes dans les couches rocheuses causées par des forces de compression. Les joints et les fractures sont des fissures dans la roche qui n'impliquent pas de déplacement, tandis que les discordances sont des lacunes dans les archives géologiques où des couches de roche manquent en raison de l'érosion ou de l'absence de dépôt.

Les plis sont des structures géologiques qui résultent de la flexion et de la déformation des roches. Leur taille peut varier de petits plis subtils à de grands plis spectaculaires, comme les chaînes de montagnes.

Les failles sont des structures géologiques qui résultent du mouvement des roches le long d'une fracture ou d'une cassure dans la croûte terrestre. Les failles peuvent varier en taille de petites fractures localisées à de grandes failles régionales qui s'étendent sur des centaines de kilomètres.

Les joints sont des structures géologiques qui résultent de la fissuration des roches le long des plans de faiblesse, sans déplacement significatif des roches. Les articulations peuvent être causées par une variété de processus, tels que le refroidissement, le séchage et les forces tectoniques.

Les structures géologiques sont un domaine d'étude important car elles nous aident à comprendre les processus qui façonnent la croûte terrestre et l'histoire de la surface de la Terre. Ils ont également des applications pratiques dans des domaines tels que le génie civil et l'exploration des ressources, où les caractéristiques des structures géologiques sont importantes pour la conception des structures et l'évaluation des ressources. Cautions.

C'est la branche de la géologie qui s'occupe de :

  • Forme, disposition et architecture interne des roches
  • Description, représentation et analyse des structures de petite à moyenne échelle
  • Reconstitution des mouvements des roches

Qu'est-ce que la géologie structurale ?

La géologie structurale est une sous-discipline de la géologie qui traite de l'étude de la déformation et de la structure des roches de la croûte terrestre. Cela implique l'analyse de la distribution spatiale et de l'orientation des unités rocheuses, de la géométrie des couches rocheuses et d'autres caractéristiques géologiques, ainsi que des mécanismes qui provoquent la déformation des roches. Les géologues structuraux utilisent une variété d'outils et de techniques pour analyser et interpréter les structures géologiques, telles que la cartographie sur le terrain, l'analyse en laboratoire d'échantillons de roche et la modélisation informatique.

L'étude de la géologie structurale est importante pour un large éventail d'applications géologiques et d'ingénierie. Par exemple, les géologues structuraux étudient, s'il y a lieu, les caractéristiques structurales des roches pour identifier et localiser les gisements minéraux, les réservoirs de pétrole et de gaz ou les eaux souterraines. aquifères. Ils peuvent également analyser des structures géologiques pour évaluer la stabilité des pentes, des tunnels ou des bâtiments, ou pour comprendre le potentiel de tremblements de terre et d'autres risques naturels.

Le domaine de la géologie structurale est étroitement lié à d'autres domaines de la géologie, tels que pétrologie, sédimentologie, et la tectonique. Il est également étroitement lié à d'autres domaines d'études, y compris géophysique, géologie de l'ingénieur, et la géologie environnementale.

C'est la branche de la géologie qui étudie la géométrie 3D de l'échelle micro à macro des roches pour expliquer les processus de déformation que les roches ont subis depuis leur origine.

Il introduit le côté physique des sciences géologiques et met l'accent sur :

  • Géométrie (forme, orientation, position, taille, etc.)
  • Mouvement (positions de début et de fin et trajectoires des particules et des corps - déformation ou changement de géométrie)
  • mécaniciens (explications des raisons pour lesquelles la géométrie et le mouvement sont tels qu'ils sont)

Comprend de nombreuses observations sur le terrain (mais aussi du laboratoire et de la modélisation informatique)
Vous enseigne non seulement des faits, mais également des compétences et des techniques nécessaires dans les cours avancés et essentielles à la pratique géologique.
La géologie structurale fournit des informations sur les conditions lors de la déformation régionale à l'aide de structures.

Géologie structurale
Géologie structurale
Roches de géologie structurale
Géologie structurale

Quelles sont les opportunités d'emploi pour un géologue structural ?

Il existe plusieurs opportunités d'emploi pour un géologue structural, notamment:

  1. Exploration minière et industrie minière: Les géologues structuraux peuvent travailler pour les sociétés minières afin d'identifier et d'évaluer les gisements minéraux et leurs structures. Ils peuvent également travailler dans l'exploration minérale pour identifier de nouveaux gisements minéraux.
  2. Industrie de l'ingénierie et de la construction: Les géologues structurels peuvent travailler dans l'industrie de l'ingénierie et de la construction pour évaluer la stabilité de structures telles que des barrages, des ponts et des tunnels. Ils peuvent également aider à la conception et à la construction de telles structures pour assurer leur stabilité.
  3. Industrie du pétrole et du gaz: Les géologues structuraux peuvent travailler dans l'industrie pétrolière et gazière pour identifier les réservoirs potentiels d'hydrocarbures et évaluer les contrôles structurels sur le développement des réservoirs.
  4. Conseil en environnement: Les géologues structurels peuvent travailler pour des sociétés de conseil en environnement pour évaluer la stabilité géologique des sites de construction proposés ou pour enquêter sur les risques géologiques tels que les glissements de terrain, les tremblements de terre et les éruptions volcaniques.
  5. Université et recherche: Les géologues structuralistes peuvent travailler dans des universités et des instituts de recherche pour enseigner et mener des recherches sur divers aspects de la géologie structurale, y compris la tectonique, les géorisques et les gisements minéraux.

Ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses possibilités d'emploi qui s'offrent aux géologues structuraux. Les opportunités d'emploi spécifiques disponibles pour un géologue structurel peuvent dépendre de son niveau d'éducation, de son expérience et de sa situation géographique.

Qu'étudions-nous en géologie structurale ?

La géologie structurale étudie la déformation, qui est le produit final de la déformation dans des matériaux extrêmement hétérogènes.
Nous en déduisons le stress qui cause la tension ; nous n'observons jamais de stress pendant qu'il se produit.

Souche ——> Raccourcissement ou allongement (extension)
Stress —–> Compression ou Traction

  • Nous mesurons l'attitude des avions et des lignes.
  • Attitude : l'orientation d'un plan ou d'une ligne dans l'espace.

Conditions d'échelle

Global : une échelle couvrant la quasi-totalité du monde

  • Régional ou provincial : à peu près définissable ; correspond généralement à une province physiographique. Montagnes du Taurus, Platon himalayen.
  • Échelle macroscopique ou cartographique : plus grande qu'une zone visible depuis un point particulier du sol.
  • Mésoscopique : Une zone visible d'un point particulier sur le sol (de l'affleurement à l'échantillon manuel)
  • Microscopique : Visible à l'aide d'un microscope optique.
  • Sous-microscopique : visible à l'aide d'un appareil microscopique avancé comme TEM (microscopie électronique à transmission) ou SEM (microscope électronique à balayage)
  • Pénétrant : Caractérise tout le corps de la roche
  • Non pénétrant : Ne caractérise pas le corps entier de la roche (ex. une partie du corps)

Ouvrages d'art

Ouvrages primaires :

Sont des structures qui se développent lors de la formation de la roche. (Ex. Litière, marque d'ondulation ou litière croisée dans roches sédimentaires). Les structures primaires représentent les conditions locales de l'environnement dans lequel la roche se forme (Davis & Reynolds, 1996).

Ouvrages secondaires :

Sont des structures qui se développent dans des sédiments ou roches ignées après la lithification, et dans roches métamorphiques pendant ou après leur formation. Les structures secondaires fondamentales sont les articulations et les fractures par cisaillement ; failles, plis, clivages, feuilletages, linéations, zones de cisaillement (Davis & Reynolds, 1996).

Termes importants dans la mesure

  • Trend: direction d'une ligne horizontale spécifiée par son relèvement ou son azimut.
  • Roulement: L'angle horizontal mesuré à l'est ou à l'ouest à partir du vrai nord ou sud.
  • Azimut: L'angle horizontal mesuré dans le sens des aiguilles d'une montre à partir du vrai nord.
  • grève: la tendance d'une ligne horizontale sur un plan incliné. Il est marqué par la ligne d'intersection avec un plan horizontal. (Davis et Reynolds, 1996).
  • Inclination: L'angle vertical, mesuré vers le bas depuis l'horizontal vers un plan ou une ligne inclinée.

Fracture

En géologie, une fracture est une fissure ou une rupture dans une roche qui n'implique pas de mouvement ou de déplacement significatif de la roche de part et d'autre de la fissure. Les fractures peuvent se produire dans n'importe quel type de roche et leur taille peut varier de microscopique à des dizaines de mètres de longueur.

Les fractures peuvent se former de différentes manières. Certaines causes courantes de fractures comprennent :

  1. Forces tectoniques : Des fractures peuvent se former en réponse à des forces tectoniques, telles que la compression ou l'extension, qui agissent sur la roche.
  2. Refroidissement et contraction : Des fractures peuvent se former dans les roches qui se sont refroidies et se sont contractées, provoquant leur fissuration.
  3. Érosion : Des fractures peuvent se former en raison de l'érosion de la roche, comme par érosion, l'eau ou le vent.
  4. Expansion : Des fractures peuvent se former en raison de l'expansion de la roche, comme la croissance de minéraux ou l'absorption d'eau.
  5. Activité humaine : les fractures peuvent également être causées par l'activité humaine, comme l'exploitation minière, le forage ou l'excavation.

Les fractures peuvent avoir des implications importantes pour les processus géologiques et les activités humaines. Par exemple, les fractures peuvent fournir des voies pour que des fluides tels que l'eau, le pétrole ou le gaz se déplacent à travers la roche. Les fractures peuvent également affecter la résistance et la stabilité des roches et peuvent influencer le comportement des glissements de terrain et des tremblements de terre. De plus, les fractures peuvent fournir des indices sur l'histoire géologique d'une région et peuvent être utiles pour l'exploration minérale et l'ingénierie géotechnique.

L'escarpement de Galway Lake Road s'est formé le long de la faille d'Emerson lors du tremblement de terre du 28 juin 1992 à Landers, en Californie (Photo : Ramon Arrowsmith).
L'escarpement de Galway Lake Road s'est formé le long de la
Emerson faute lors des Landers du 28 juin 1992,
Californie, tremblement de terre (Photo : Ramón
Forgeron de flèches).
Joints rectangulaires dans le siltite et le schiste noir dans les schistes d'Utica (Ordovicien) près de Fort Plain, New York.
Joints rectangulaires en siltite
et noir de schiste dans les
les schistes d'Utica (Ordovicien)
près de Fort Plain, New York.
 Rupture de surface de 8 km de long qui s'est ouverte lors du séisme du 19 mai 2009 à Lunayyir, Arabie Saoudite. (Photo : John Pallister).
 Rupture de surface longue de 8 km qui a ouvert
lors du séisme du 19 mai 2009 à
Lunayyir, Arabie Saoudite. (Photo : Jean
Palister).

Les articulations

En géologie, les joints sont des fractures ou des fissures naturelles dans les roches qui se produisent sans déplacement ou mouvement significatif de la roche de part et d'autre de la fissure. Les joints peuvent se produire dans n'importe quel type de roche et leur taille peut varier de microscopique à plusieurs mètres de longueur.

Les joints sont généralement formés en réponse à des contraintes, telles que des forces tectoniques ou un refroidissement et une contraction, et sont généralement orientés dans une direction spécifique en fonction de la direction de la contrainte. Les articulations peuvent se présenter sous la forme de fractures uniques ou d'un ensemble de fractures parallèles formant un système articulaire.

Les joints peuvent avoir des implications importantes pour les processus géologiques et les activités humaines. Par exemple, les joints peuvent fournir des voies permettant aux fluides tels que l'eau, le pétrole ou le gaz de se déplacer à travers la roche et peuvent affecter la résistance et la stabilité des roches. Les joints peuvent également influencer le comportement des glissements de terrain et des tremblements de terre.

Les joints sont couramment utilisés dans la cartographie géologique et l'exploration pour ressources naturelles comme le pétrole, le gaz et les minéraux. Ils peuvent également être importants dans l’ingénierie et la construction, car ils peuvent affecter la stabilité et la résistance des masses rocheuses ainsi que le comportement des structures souterraines telles que les tunnels et les mines.

Certains types courants d'articulations comprennent :

  1. Jointure colonnaire : un type de jointure qui se produit dans les roches ignées, généralement basalte, où la roche se fracture en un motif de colonnes verticales.
  2. Joints de tension : joints qui se forment en réponse à une contrainte de traction, comme ceux qui se produisent dans la partie supérieure d'une zone de faille.
  3. Joints de cisaillement : joints qui se forment en réponse à une contrainte de cisaillement, comme ceux qui se produisent le long de la frontière entre deux plaques tectoniques.
  4. Articulations conjuguées : deux ensembles d'articulations qui se croisent à un angle particulier, formant un motif "hachuré".

Dans l'ensemble, les joints sont un aspect important de la géologie structurale et peuvent fournir des informations précieuses sur l'histoire et le comportement des roches dans la croûte terrestre.

Joints rectangulaires dans le siltite et le schiste noir dans les schistes d'Utica (Ordovicien) près de Fort Plain, New York.
Joints rectangulaires en siltite
et schiste noir à l'intérieur
les schistes d'Utica (Ordovicien)
près de Fort Plain, New York.

Défauts

En géologie, une faille est une fracture plane ou une rupture dans la roche où les deux côtés se sont déplacés l'un par rapport à l'autre, entraînant un déplacement le long du plan de faille. Les failles peuvent se produire à n'importe quelle profondeur de la croûte terrestre et leur taille peut varier de quelques centimètres à des milliers de kilomètres de longueur.

Les failles sont généralement formées par des forces tectoniques, qui provoquent la déformation des roches et éventuellement leur rupture le long d'un plan de faille. Lorsqu'un côté de la faille se déplace par rapport à l'autre côté, on parle de glissement de faille ou de mouvement de faille.

Il existe plusieurs types de défauts, notamment :

  1. Défauts normaux : défauts où l'éponte supérieure se déplace vers le bas par rapport à l'éponte inférieure. Les failles normales sont associées à des forces tectoniques d'extension.
  2. Défauts inverses : défauts où l'éponte supérieure se déplace vers le haut par rapport à l'éponte inférieure. Les failles inverses sont associées à des forces tectoniques de compression.
  3. Les failles décrochantes : failles où le mouvement relatif entre les deux côtés de la faille est principalement horizontal. Les failles décrochantes sont associées à des forces tectoniques de cisaillement.
  4. Défauts à glissement oblique : défauts où le mouvement relatif entre les deux côtés de la faille est une combinaison de mouvements horizontaux et verticaux.

Les failles peuvent avoir des implications importantes pour les processus géologiques et les activités humaines. Par exemple, les failles peuvent fournir des voies aux fluides tels que l'eau, le pétrole ou le gaz pour se déplacer à travers la roche, et peuvent affecter la résistance et la stabilité des roches. Les failles peuvent également être la source de tremblements de terre, et leur comportement peut influencer le potentiel de glissements de terrain et d'autres risques géologiques.

Les failles sont couramment utilisées dans la cartographie géologique et l'exploration des ressources naturelles telles que le pétrole, le gaz et les minéraux. Ils peuvent également être importants dans l'ingénierie et la construction, car ils peuvent affecter la stabilité et la résistance des masses rocheuses et le comportement des structures souterraines telles que les tunnels et les mines. Dans l'ensemble, l'étude des failles est un aspect important de la géologie structurale et peut fournir des informations précieuses sur le comportement et l'histoire de la croûte terrestre.

Échelle macroscopique

Le système de faille de San Andreas est une faille latérale droite décrochante.
La faille de San Andreas
le système est un latéral droit
faille de décrochement.

Échelle mésocopique

Chevauchement de failles de roche sédimentaire jurassique au bouton de Ketobe le long de la houle de San Rafael dans le centre de l'Utah (raccourcissement se produit ; Davis et Reynolds 1996).
Chevauchement du Jurassique
Roche sédimentaire au bouton Ketobe
le long de la houle de San Rafael
centre de l'Utah (le raccourcissement se produit ;
Davis et Reynolds 1996).

Échelle microscopique

Lame mince de feldspath dans la granodiorite de Salihli coupée par des microfailles ; notez l'ordre de bibliothèque des fragments de feldspath,
Lame mince de feldspath dans le
Salihli granodiorite coupé par
microdéfauts ; noter l'ordre de la bibliothèque
de fragments de feldspath, (Hetzel
et al., 1995, JGSL)

Plis

En géologie, un pli est une déformation incurvée ou une courbure des couches rocheuses résultant de l'application de forces tectoniques ou d'autres contraintes. Les plis peuvent se produire à n'importe quelle profondeur de la croûte terrestre et leur taille peut varier de microscopique à plusieurs kilomètres de longueur.

Les plis se forment lorsque les roches sont soumises à des forces de compression, telles que celles qui se produisent lorsque des plaques tectoniques entrent en collision. La pression fait flamber et plier les couches rocheuses, créant un pli. Les plis peuvent avoir une variété de formes et de tailles, selon l'orientation et l'ampleur des contraintes appliquées, ainsi que les propriétés de la roche.

Certains types courants de plis comprennent :

  1. Anticlinaux : plis où les couches rocheuses sont courbées vers le haut, créant une forme en « V ».
  2. Synclines : plis où les couches rocheuses sont courbées vers le bas, créant une forme en « U ».
  3. Monoclines : plis où les couches rocheuses sont pliées dans une seule direction, créant une forme en escalier.
  4. Plis renversés : plis où les strates rocheuses sont tellement pliées que la stratification d'origine n'est plus horizontale, mais inclinée, voire renversée.

Les plis peuvent avoir des implications importantes pour les processus géologiques et les activités humaines. Par exemple, les plis peuvent fournir des indices sur l'histoire et l'évolution d'une région, y compris la déformation qui s'est produite au fil du temps. Les plis peuvent également affecter le comportement des eaux souterraines et des réservoirs d'hydrocarbures, et peuvent être importants dans l'exploration géologique et l'extraction des ressources.

Les plis sont couramment utilisés dans la cartographie géologique et l'exploration des ressources naturelles telles que le pétrole, le gaz et les minéraux. Ils peuvent également être importants dans l'ingénierie et la construction, car ils peuvent affecter la stabilité et la résistance des masses rocheuses et le comportement des structures souterraines telles que les tunnels et les mines. Dans l'ensemble, l'étude des plis est un aspect important de la géologie structurale et peut fournir des informations précieuses sur le comportement et l'histoire de la croûte terrestre.

Échelle macroscopique

Landsatimage de grands anticlinaux dans les monts Zagros (NASA).
Landsatimage de grands anticlinaux dans les monts Zagros (NASA).

Échelle mésocopique

Anticlinaux à SandymouthBay à Cornwall UK. (http://www.stacey.peak-media.co.uk/bude-walk/)
Anticlinaux à SandymouthBay à Cornwall UK. (http://www.stacey.peak-media.co.uk/bude-walk/)

Échelle microscopique

Microplis dans une roche métamorphique ; phyllite des Alpes orientales italiennes
Microplis dans un Roche métamorphique; phyllite des Alpes orientales de l'Italie

Feuilletage

La foliation est un type de structure géologique qui fait référence à la stratification répétitive ou à l'alignement parallèle de minéraux dans une roche. La foliation est couramment observée dans les roches qui ont subi un métamorphisme régional, un processus où les roches sont soumises à des températures et des pressions élevées sur une grande surface, entraînant la déformation et la recristallisation de la roche d'origine.

La foliation peut prendre diverses formes, selon l'orientation et la disposition des grains minéraux dans la roche. Certains types courants de foliation comprennent:

  1. Foliation ardoise : type de foliation caractérisé par l'alignement parallèle de minéraux à grains fins, tels que petit, résultant en un aspect en couches, semblable à de l'ardoise.
  2. Schistosité : type de foliation caractérisé par l'alignement parallèle de grains minéraux plus gros, tels que quartz et du feldspath, ce qui donne un aspect à gros grains ressemblant à du schiste.
  3. Bande gneissique : un type de foliation caractérisé par des couches alternées de bandes minérales claires et foncées, résultant en un aspect rubané de type gneiss.

La foliation peut avoir des implications importantes sur le comportement et les propriétés des roches. Par exemple, la foliation peut affecter la résistance et le comportement de déformation des roches, ainsi que leur perméabilité et leur capacité à transmettre les fluides. La foliation peut également fournir des indices importants sur l'histoire et l'évolution d'une région, y compris les forces tectoniques et les processus géologiques qui ont affecté les roches au fil du temps.

La foliation est couramment utilisée dans la cartographie géologique et l'exploration des ressources naturelles telles que les minéraux et les minerais. Il peut également être important dans l'ingénierie et la construction, car il peut affecter la résistance et la stabilité des masses rocheuses et le comportement des structures souterraines telles que les tunnels et les mines. Dans l'ensemble, l'étude de la foliation est un aspect important de la géologie structurale et peut fournir des informations précieuses sur le comportement et l'histoire de la croûte terrestre.

 Exemples de tissu planaire.
Exemples de tissu planaire.
Gneiss avec foliation
gneiss avec foliation
Foliationin plissé, roches métamorphiques . Formation dévonienne de Gile Mountain, Quechee Gorge Vermoont, États-Unis. (Commission géologique du Vermont)
Foliation dans les roches plissées et métamorphiques. Gile du Dévonien Formation de montagne, Quechee Gorge Vermoont, États-Unis. (Commission géologique du Vermont)

Linéation

La linéation est un type de structure géologique qui fait référence aux caractéristiques linéaires ou allongées trouvées dans les roches. Les linéations peuvent prendre diverses formes, notamment l'allongement minéral, les stries et les rainures. Les linéations sont souvent utilisées pour déterminer la direction des forces tectoniques qui ont affecté les roches.

Certains types courants de linéations comprennent:

  1. Élongation minérale : un type de linéation où les minéraux allongés, tels que les amphiboles ou le feldspath, sont alignés dans une direction particulière. L'allongement minéral peut être utilisé pour déterminer la direction de la contrainte lors de la déformation.
  2. Striations : un type de linéation caractérisé par des rainures ou des rayures à la surface d'une roche, généralement formées par le mouvement d'un glacier ou d'un autre processus d'érosion.
  3. Rainures : un type de linéation caractérisé par des marques plus profondes et plus prononcées à la surface d'une roche, également généralement formées par le mouvement d'un glacier ou d'un autre processus d'érosion.

Les linéations peuvent fournir des indices importants sur l'histoire de la déformation des roches, ainsi que sur l'orientation et l'ampleur des forces tectoniques qui ont affecté les roches. Les linéations peuvent également être utilisées dans la cartographie géologique et l'exploration des ressources naturelles telles que les minéraux et les minerais, car elles peuvent fournir des informations sur l'orientation et la distribution de ces ressources.

Dans l'ensemble, l'étude des linéations est un aspect important de la géologie structurale et peut fournir des informations précieuses sur le comportement et l'histoire de la croûte terrestre.

Cette photographie illustre une linéation d'étirement prononcée et proéminente plongeant fortement vers le nord, comme un râteau sur la foliation de cisaillement principale ...
Cette photographie illustre une linéation d'étirement prononcée et proéminente plongeant fortement vers le nord, comme un râteau sur la foliation de cisaillement principale…
Schéma fonctionnel de la linéation minérale
Schéma fonctionnel de la linéation minérale

Zones de cisaillement

Une zone de cisaillement est un type de structure géologique qui se forme lorsque les roches sont soumises à des contraintes de cisaillement intenses, les obligeant à se déformer et à se fracturer le long d'une zone étroite. Les zones de cisaillement peuvent être identifiées par la présence d'un modèle caractéristique de fractures et de failles étroitement espacées, souvent avec une orientation ou un alignement distinct.

Les zones de cisaillement sont généralement associées à une activité tectonique, telle que la collision de plaques tectoniques, et peuvent se produire à différentes profondeurs dans la croûte terrestre. Ils peuvent également être formés par d'autres processus, tels que le mouvement des glaciers ou l'écoulement de la roche en fusion.

La déformation dans une zone de cisaillement est généralement concentrée le long d'une zone étroite, ce qui entraîne un degré élevé de déformation et de déformation dans les roches. Cela peut entraîner une variété de structures, telles que des défauts violation, mylonites et cataclasites, qui se caractérisent par la présence de roches cisaillées à grain fin.

Les zones de cisaillement peuvent avoir des implications importantes pour une variété de processus et d'activités géologiques. Par exemple, les zones de cisaillement peuvent affecter le comportement des eaux souterraines et des réservoirs d'hydrocarbures, et peuvent être importantes dans l'exploration géologique et l'extraction des ressources. Les zones de cisaillement peuvent également jouer un rôle dans la stabilité des masses rocheuses et le comportement des structures souterraines telles que les tunnels et les mines.

Dans l'ensemble, l'étude des zones de cisaillement est un aspect important de la géologie structurale et peut fournir des informations précieuses sur le comportement et l'histoire de la croûte terrestre.

Modèle simplifié de la connexion entre les failles, qui se forment normalement dans la croûte supérieure, et les zones de cisaillement ductiles classiques (Fossen, 2010, Cambridge Press).
Modèle simplifié de la connexion entre les failles, qui se forment normalement dans la croûte supérieure, et les zones de cisaillement ductiles classiques (Fossen, 2010, Cambridge Press).

Symbologie en géologie structurale

Le symbolisme en géologie structurale fait référence à l'utilisation de symboles et de représentations graphiques pour transmettre des informations sur l'orientation, la géométrie et d'autres propriétés des structures géologiques. Le symbolisme est couramment utilisé dans la cartographie et l'exploration géologiques, ainsi que dans la recherche scientifique et l'éducation.

Certains symboles courants utilisés en géologie structurale comprennent:

Symboles de grève et de creux
Symboles de grève et de creux
Symboles fléchés
  1. Symboles de grève et de creux: Ces symboles sont utilisés pour indiquer l'orientation des structures géologiques, telles que les lits, les failles et les plis. Le symbole de grève est une courte ligne perpendiculaire à la direction de la grève et le symbole de creux est une ligne avec une flèche pointant dans la direction du creux.
  2. Symboles fléchés: Ces symboles sont utilisés pour indiquer la direction et l'amplitude de diverses forces, telles que la contrainte ou la déformation. Des flèches peuvent être utilisées pour indiquer la direction du mouvement du défaut, par exemple.
  3. Symbologie des plis: Différents types de plis peuvent être représentés par différents symboles. Par exemple, un anticlinal peut être représenté par une série de petits triangles pointant dans une direction, tandis qu'un synclinal peut être représenté par une série de petits triangles pointant dans la direction opposée.
  4. Symbologie des linéations: Différents types de linéations, telles que les allongements minéraux ou les stries, peuvent être représentés par différents symboles, tels que des ovales allongés ou des lignes parallèles.

Le symbolisme en géologie structurale est un outil important pour communiquer des informations complexes sur les structures géologiques de manière claire et concise. C'est également un outil précieux pour la recherche scientifique, car il permet aux chercheurs d'enregistrer et d'analyser des données géologiques de manière cohérente et normalisée. Dans l'ensemble, le symbolisme joue un rôle essentiel dans le domaine de la géologie structurale et constitue une compétence essentielle pour les géoscientifiques travaillant dans ce domaine.