Veine Cautions sont un type de gisement minéral constitué d'une zone localisée de remplissage de fractures minéraux. Ils se forment généralement dans des fractures ou des fissures dans la roche et se trouvent souvent dans ou à proximité faute zones, où roches ont été fracturés et déformés. Les dépôts veineux peuvent contenir une variété de minéraux métalliques et non métalliques, y compris or, vis argent, capuchons de cuivre, conduire, zinc, étain, tungstène, fluorine, entre autres.

Les gisements filoniens se forment par une variété de processus, y compris l'activité hydrothermale, le métamorphisme et érosion. Les minéraux qui composent les gisements filoniens sont généralement déposés à partir de fluides hydrothermaux qui ont migré à travers la roche, souvent depuis les profondeurs de la croûte terrestre. Ces fluides peuvent être riches en minéraux dissous, qui peuvent se précipiter hors du fluide et former des dépôts filoniens lorsque les fluides se refroidissent et réagissent avec la roche environnante.

Les gisements veineux peuvent être relativement petits ou s'étendre sur plusieurs kilomètres, et ils peuvent se produire dans une variété de types de roches, y compris ignées, sédimentaires et roches métamorphiques. La taille et la teneur des gisements filoniens peuvent varier considérablement et leur viabilité économique dépend d'un certain nombre de facteurs, notamment la concentration des minéraux souhaités, la taille et la forme du gisement et le coût d'extraction et de traitement des minéraux.

Les gisements filoniens sont généralement découverts dans le cadre de programmes d'exploration minérale, qui impliquent une variété de techniques géologiques, géochimiques et géophysiques. Ces techniques peuvent comprendre la cartographie et l'échantillonnage de surface, les levés géophysiques aériens et au sol, le forage et d'autres méthodes. Une fois qu'un gisement filonien a été découvert et évalué, des techniques d'extraction et de traitement sont utilisées pour extraire et récupérer les précieux minéraux. Ces techniques peuvent varier selon la nature du gisement et le type de minéraux exploités, mais peuvent inclure l'exploitation minière souterraine, l'exploitation à ciel ouvert et diverses méthodes de traitement pour extraire les minéraux du minerai.

Les dépôts veineux peuvent être classés en plusieurs types différents en fonction de leur origine et de leur composition. Certains des types courants de gisements filoniens comprennent :

  1. Veines hydrothermales : Ces veines se forment lorsque des fluides chauds (généralement de sources magmatiques) s'écoulent à travers les roches et que les minéraux contenus dans les fluides se cristallisent dans les fractures et les cavités de la roche hôte. Les filons hydrothermaux peuvent être subdivisés en plusieurs sous-types en fonction de leur composition, tels que quartz veines, veines de carbonate et veines de sulfure.
  2. Pegmatite veines : Ces veines sont composées de minéraux à grains extrêmement grossiers et sont formées de magmas très fluides et riches en eau. Veines de pegmatite peut être une source de minéraux rares et précieux tels que lithium, tantale et béryllium.
  3. Veines de zone de cisaillement : Ces veines sont formées par le mouvement des roches le long des plans de faille ou des zones de cisaillement. La pression et la friction intenses lors du mouvement des roches peuvent provoquer des écoulements de fluides le long de la zone, entraînant la formation de veines.
  4. Veines métamorphiques de contact : Ces veines se forment lorsqu'un corps de magma pénètre dans une roche préexistante, provoquant le chauffage et la recristallisation de la roche. Au fur et à mesure que la roche se recristallise, les minéraux peuvent se concentrer dans des veines le long de la zone de contact entre le magma et la roche hôte.
  5. Veines de faille : Ces veines sont formées par le mouvement des roches le long défauts. Les fluides qui traversent la faille peuvent déposer des minéraux dans des fractures ou des espaces vides dans les roches adjacentes à la faille.

Il existe également d'autres types de gisements filoniens, mais ceux-ci sont parmi les plus courants. Le type de dépôt filonien qui se forme dépend de divers facteurs, notamment la composition et l'origine des fluides, la roche hôte et les processus géologiques à l'œuvre dans la région.

Types de dépôts veineux

Les dépôts veineux sont classés en fonction de leur minéralogie et l'environnement géologique dans lequel ils se sont formés. Certains types courants de dépôts veineux comprennent :

  1. Dépôts de veines épithermales : ces dépôts se trouvent généralement dans les parties les plus élevées de la croûte terrestre et se forment à partir de fluides chauds riches en minéraux qui remontent plus profondément dans la croûte. Les gisements épithermaux peuvent contenir une large gamme de métaux, notamment l'or, l'argent, le cuivre, le plomb et le zinc.
  2. Dépôts de veines mésothermiques : ces dépôts sont similaires aux dépôts épithermaux, mais ils se forment à des températures et des pressions plus élevées, et ils se trouvent généralement à de plus grandes profondeurs dans la croûte terrestre. Les gisements de veines mésothermiques sont une source majeure d'or et contiennent également d'autres métaux, tels que l'argent, le cuivre et le plomb.
  3. Dépôts de veines orogéniques : ces dépôts se forment lors d'événements de formation de montagnes et se trouvent souvent en association avec d'autres types de gisements minéraux tels que gisements de porphyre. Les gisements filoniens orogéniques contiennent généralement de l'or, ainsi que d'autres métaux tels que l'argent, le cuivre et le plomb.
  4. skarn Dépôts veineux : Ces dépôts se forment au contact entre roches ignées et roches carbonatées. Les gisements de veines de Skarn peuvent contenir une large gamme de métaux, notamment du cuivre, du plomb, du zinc, de l'or et de l'argent.
  5. Dépôts de veines de manto : ces dépôts se trouvent dans roches sédimentaires et sont généralement associés à une activité volcanique. Les gisements de veines de Manto contiennent généralement du cuivre, du plomb, du zinc et de l'argent.
  6. Brèche Dépôts veineux : Ces dépôts sont formés dans des roches bréchiques (roches qui ont été brisées et recémentées) et peuvent contenir une variété de métaux, notamment de l'or, de l'argent, du cuivre, du plomb et du zinc.
  7. Dépôts veineux de remplacement de carbonate : ces dépôts se forment lorsque des fluides riches en métaux remplacent les minéraux carbonatés dans les roches sédimentaires. Les gisements filoniens de remplacement de carbonate peuvent contenir une large gamme de métaux, notamment du plomb, du zinc, du cuivre, de l'argent et de l'or.
  8. Dépôts veineux associés aux plutons : ces dépôts se trouvent en association avec de grandes intrusions ignées, telles que les batholites. Ils peuvent contenir une large gamme de métaux, notamment de l'or, du cuivre, du plomb et du zinc.

Processus de formation et minéralogie

Les gisements veineux se forment lorsque des minéraux sont déposés à partir de fluides hydrothermaux qui s'écoulent à travers des fissures ou des fractures dans la roche, créant des veines ou des zones minéralisées dans la roche hôte. La formation de dépôts filoniens est étroitement associée aux processus de magmatisme et d'hydrothermalisme, et les dépôts peuvent varier en taille de petites veines à de grands systèmes étendus.

La minéralogie des gisements filoniens est variable et dépend de la source et de la composition des fluides hydrothermaux, de la roche encaissante et des conditions de température et de pression. Les gisements veineux peuvent contenir une large gamme de minéraux, notamment des sulfures, des oxydes, des carbonates et des silicates. Certains des minéraux communs trouvés dans les gisements filoniens comprennent le quartz, calcite, fluorine, pyrite, galène, chalcopyrite, sphalérite, magnétite, entre autres.

La texture et la structure des gisements filoniens peuvent également être importantes pour comprendre leur formation et leur minéralogie. Certaines veines peuvent avoir une texture en bandes, avec des couches alternées de minéraux, tandis que d'autres peuvent être bréchiques ou brisées, indiquant une déformation et une fracturation au cours du processus de minéralisation. De plus, certaines veines peuvent avoir des caractéristiques structurelles complexes, telles que des relations de recoupement avec d'autres veines, indiquant plusieurs étapes de minéralisation ou d'écoulement de fluide.

Dans l'ensemble, les processus de formation et la minéralogie des gisements filoniens sont complexes et dépendent de divers facteurs, notamment la nature de la roche hôte, la composition des fluides hydrothermaux et les conditions de température et de pression.

Exploitation des gisements veineux

Les gisements filoniens peuvent être exploités à l'aide de techniques d'exploitation minière souterraine, telles que l'extraction par galerie et remblai, par coupe et remblai et par chambres et piliers. En général, ces techniques impliquent la création de tunnels ou d'autres excavations pour accéder à la veine, extraire le minerai de la veine et le transporter à la surface pour le traitement.

L'exploitation minière à la dérive et au remblai consiste à creuser des tunnels horizontaux (dérives) le long de la veine, puis à remplir l'espace excavé avec des stériles ou du remblai. L'exploitation minière par coupe et remblai est similaire, mais implique de créer des tranches verticales du gisement, puis de les remplir de déchets. L'extraction par chambres et piliers est une méthode dans laquelle le gisement est exploité selon un schéma en forme de grille, laissant derrière lui des colonnes de minerai pour soutenir le toit de la mine.

Les gisements filoniens sont souvent à haute teneur et peuvent être assez étroits, ce qui les rend difficiles et coûteux à exploiter. Cependant, ils peuvent être très lucratifs si la minéralisation est suffisamment riche, ce qui a conduit à une exploration et à une exploitation intensives des gisements de type filonien tout au long de l'histoire.

Importance économique et utilisations

Les gisements filoniens peuvent contenir une variété de minéraux économiquement importants, y compris des métaux précieux tels que l'or et l'argent, des métaux de base tels que le cuivre, le plomb et le zinc, et des minéraux industriels tels que le spath fluor, barytine, talc. L'importance économique d'un gisement filonien dépend de facteurs tels que la taille et la teneur du gisement, la facilité d'extraction et la demande du marché pour les minéraux présents.

Les gisements filoniens ont toujours été une source majeure de métaux précieux et étaient la principale source d'or et d'argent avant le développement de la lixiviation en tas et d'autres technologies d'extraction. Les gisements filoniens sont souvent exploités sous terre à l'aide de diverses méthodes d'extraction, telles que la coupe et le remblai, le retrait et l'abattage de sous-niveaux.

Les minéraux industriels tels que le spath fluor et la barytine sont également couramment extraits des gisements filoniens. Le spath fluor, qui est utilisé dans la production d'acide fluorhydrique et de fluorocarbures, est généralement extrait à l'aide de méthodes souterraines. La barytine, qui est utilisée comme agent alourdissant dans les fluides de forage dans l'industrie pétrolière et gazière, est souvent extraite de gisements stratifiés associés à des veines hydrothermales.

Dans l'ensemble, les gisements filoniens peuvent être des sources économiquement importantes d'une grande variété de minéraux, et leur exploitation a joué un rôle important dans le développement de l'industrie minière.

Dépôts veineux notables

Il existe de nombreux gisements filoniens notables à travers le monde, qui ont joué un rôle important dans le développement de l'industrie minière. Voici quelques exemples:

  1. Comstock Lode : situé au Nevada, États-Unis, Comstock Lode était un gisement d'argent majeur découvert en 1859. Il fut l'un des premiers gisements filoniens majeurs découverts aux États-Unis et joua un rôle important dans le développement de l'industrie minière dans la région.
  2. Bendigo Goldfield : Situé à Victoria, en Australie, le Bendigo Goldfield est un gisement filonien bien connu qui a été découvert au milieu des années 1800. Il est connu pour ses gisements d'or à haute teneur et a été une source importante d'or pendant plus d'un siècle.
  3. Ceinture aurifère Mother Lode : Située en Californie, aux États-Unis, la ceinture aurifère Mother Lode est une zone de veines de quartz aurifères de 120 milles de long. Il a été une importante source d'or dans la région depuis les années 1850 et a été exploité sans interruption depuis lors.
  4. Mine d'or de Red Lake : Située en Ontario, au Canada, la mine d'or de Red Lake est l'une des mines d'or les plus importantes et les plus riches au monde. L'or est contenu dans un réseau de veines de quartz et le gisement est exploité depuis les années 1940.
  5. Oyu Tolgoi : Situé en Mongolie, Oyu Tolgoi est l'un des plus grands gisements de cuivre et d'or au monde. Le gisement est contenu dans une série de veines de quartz qui font partie d'un système porphyrique plus vaste.
  6. La Escondida : Située au Chili, La Escondida est le plus grand gisement de cuivre au monde. Le gisement est contenu dans une série de veines de quartz qui font partie d'un système porphyrique plus vaste.
  7. Mine Homestake : Située dans le Dakota du Sud, aux États-Unis, la mine Homestake était l'une des mines d'or les plus grandes et les plus profondes au monde. L'or était contenu dans une série de veines de quartz qui ont été découvertes à la fin des années 1800.